Déontologie et Gestalt-thérapie


Le Gestalt-thérapeute diplômé s’engage sur un plan déontologique dans le but de protéger le patient et de favoriser le travail thérapeutique.

Le code de déontologie exige du Gestalt-thérapeute de s’abstenir de tout abus de pouvoir vis-à-vis du patient, de continuer à se former et de reconnaître, le cas échéant, les limites de la prise en charge qu’il peut proposer.

Le Gestalt-thérapeute travaille selon les règles de la confidentialité et du secret professionnel
Son attention première est tournée vers son patient, sa dignité, son intégrité et sa liberté de choix.

Les Gestalt-thérapeutes, un réseau de professionnels sur lequel compter


Quelques 600 thérapeutes exercent la Gestalt-thérapie en France, en  cabinet libéral ou en institution.



Un réseau de professionnels dont la formation, la psychothérapie personnelle et l’adhésion à un code de déontologie affiché sont le gage d’une pratique rigoureuse et sans cesse remise à l’ouvrage par une supervision et une formation continues.

Une quinzaine d’écoles et d’instituts privés forment les Gestalt-thérapeutes : Bordeaux, Brest, Grenoble, Lille, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Toulouse auxquels s’ajoutent des instituts francophones avec lesquels la France collabore : en Belgique, au Québec et en Suisse.